Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Au pays des crapaudeaux - Tine de Conflens. (La Sarraz)

Qu'est qu'un crapaudeau ? Un Elémentaire de l'eau apparaissant sous la forme d'un gros batracien qui purifie les émotions en les aspirant par la peau et en les rejetant sous forme de lumière par des orifices sur son dos. Ces Elémentaires vivent près des flaques d'eau, un peu comme des crapauds en somme ! Sauf que leur taille est nettement plus importante, environ deux pneus mis l'un sur l'autre (Joëlle Chautemps, in Guide des lieux enchanté de Suisse romande, p. 45).

Nous n'avons pas vu de crapaudeaux... peut-être s'étaient t'ils rendu immobiles se confondant avec les pierres de la Venoge ? Il paraît qu'une ondine parée d' arc-en-ciel danse au-dessus de la cascade ....

 

Cet endroit très connu des vaudois de ma région et d'ailleurs, vaut le détour, je lui mettrais bien ***  Une petite marche de 20 minutes, pas vraiment à plat et parfois glissante (escaliers et rambardes) vous amène près de la vasque ou se précipitent deux rivières, La Venoge et le Veyron dans une double cascade. Marmites glacières, grotte et plage ainsi qu'un petit belvédère rendent le lieu propice à la découverte et à l'émerveillement. Nos amis fribourgeois ont  été, c'est le cas de le dire, enchantés !

Il y a deux itinéraires possibles pour s'y rendre, l'un par les hauts et l'autre depuis la Venoge à la Sarraz.  C'est ce dernier itinéraire (en rouge) que nous avons choisi de prendre et bien nous en à pris. Nous y avons croisé deux adorable lutine de 3-4 ans et une troupe d'archers !!! je vous assure en chair et en os, tous !

 

Parking

 

Sans-titre-4_w.jpg

 

Le site de Visinand.ch vous donnera toutes les photos du lieux par grandes eaux... très impréssionnant, ainsi qu'un aperçu du chemin. Une fois ce dernier recouvert de feuilles mortes, il devient très très glissant et dangereux, le sol étant totalement invisible et cachant de grosses inégalités.

 

Nous arrivons sur les lieux... de petites cascades bruissent doucement, nous sommes à la fin de l'été, fin septembre 2015 (canicule). En haut, à droite, une marmite. Un galet à patiemment creusé une cavité parfaitement ronde. cette marmite forme l'œil gauche d'un possible crapaudeau... immobile, figé dans la pierre ....?

 

 

20150927_155053_w.jpg

 

 

La tine de Conflens, un lieu magique... ses escalier qui vous invitent à grimper sur le belvédère...

 

20150927_154553_w.jpg

 

 

 

Une petite crique de sable, en bordure de la vasque

 

20150927_154755_w.jpg

 

 

 

Un deuxième crapaudeau, bouche ouverte... ?

 

20150927_155734_w.jpg

 

Un autre prend le soleil.....

 

20150927_154530_w.jpg

 

 

Crapaudeau  en bas à gauche...dans son site...

 

20150927_155744_w.jpg

 

 

Une vue depuis la grotte à côté de la cascade (photo //olivierbrandes.blogspot.ch/2010/09/tine-de-conflens.html).

Cette grotte rest le repère d'une Vouivre. Quand elle se baigne les nuits de pleine lune, on peut apercevoir son escarboucle sur la rive, à l'orée de la grotte. Malheur à celui qui voudrait s'en emparer, ses heures sont comptées et nul n'a pu dire de quoi le voleur était mort à proximité...

 

 

 

 

La cascade du Veyron qui déverse ses eaux dans la vasque de la Tine.

(photo de Christian Brun- Flickr)

 

Sans-titre-5_w.jpg

 

 

 

 

 



28/09/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi