Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

La pierre des Pleiades (Apples)


Sur la commune voisine de mon village, se trouve le bois de Duin. (parking terrain de foot) Une pierre d'un intérêt particulier s'y trouve, bien cachée. Si la direction générale est indiquée sur les arbres, ce n'est toutefois pas suffisant. A un moment donné, il faut traverser un massif de ronces et d'orties hautes de 40cm. en suivant un discret piétinement, et se diriger vers un piquet dont le sommet est peint en jaune.  Il faut donc un bon sens de observation..  La pierre passerait presque inaperçue, tellement elle est petite et je me demande bien comment elle ne s'est pas perdue au fil des siècles dans la forêt et la mémoire des hommes.

Cette pierre est protégée par le canton. Et pour cause, elle reproduit assez fidèlement la constellation des Pleïades.

 

 

A l'orée de la forêt un panneau vous raconte son histoire. Pas excessivement explicite, on ne sait pas trop si cette pierre a été déplacée...ni comment et à l'aide de quel outils les cupules ont été creusées.

 

20150904_155008.jpg

 

 Suivons les indications

 

20150904_155219.jpg

 

Après cet arbre, il faut regarder attentivement le buisson de ronce afin de trouver un piétinement discret... la pierre est régulièrement visitée...

 J'ai pris mon courage à deux mains et à l'aide d'un bâton trouvé sur place, je me suis engagée dans ces ronces.

 

20150904_160401.jpg

 

 

Voilà  la pierre dans un dégagement non colonisé, elle repose dans un écrin de feuilles mortes. Le sculpteur, dans un acte de foi, nous invite à lever les yeux au Ciel. Du coup, je me sens en communion avec lui ou eux.... je reconnais cette constellation, éprouvaient-ils la sensation de notre humble condition humaine dans l'univers ? Et pourquoi était-ce si important de fixer dans la pierre, pour l'éternité cette constellation et pas une autre ? Calendrier ? Invocation ? Soumission aux forces célestes, spirituelles ?  Voilà les questions qui surgissent et se bousculent dans mon cœur.  Je reste là une bonne vingtaine de minutes, en m'imprégnant bien de l'atmosphère de ce lieu étrange. J'ai un peu l'impression de me tenir au seuil d'une connaissance mystérieuse, infinie, dont la force est parvenue jusqu'à moi, ici, là, maintenant !

 

20150904_160753.jpg

 

Tout de suite sa petite taille et les cupule attirent le regard... je dégage doucement les cupules des feuilles et aiguilles de sapin, avec la main ... Un scarabée délogé s'enfuit le long d'une faille......

 

20150904_160758.jpg

 

 

Une large entaille à une extrémité laisse supposer qu'on a voulu la retailler ou alors est-ce naturel ? C'est bien droit en tous les cas...

 

20150904_160803.jpg

 

 

Mon trousseau de voiture au bas de la page donne une idée de taille. Je reste étonnée de l'endroit qui n'est pas colonisé par les ronces... cette pierre empêche t-elle par une force, de moi inconnue, que la forêt l'engloutisse, ou est-ce plus sûrement le travail régulier du garde-forestier ?

 

 

20150904_160829.jpg

 

 

 Je reviens sur mes pas, encore toute surprise de ma rencontre avec cette pierre. Je longe le sentier et retraverse la forêt  en laissant la verticalité des troncs qui m'entourent emporter vers le ciel mes questions et mon admiration muette.

 

La forêt du bois de Duin à Apples.

 

20150904_160959.jpg



22/09/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi