Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Pierre du Tomeley.(Forclaz)


J'emprunte à l'Hebdo:

Le menhir du Tomeley à la Forclaz

Le jour du solstice d’été «les rayons, telle une boule de feu, une lame d’épée lumineuse, déferlent dans le ravin et les précipices au pied de la Tour-de-Mayen et arrivent devant la pierre dressée» écrit Jean-Adrien Lavanchy à propos du menhir du Tomeley dans son fameux livre Les symboles de l’Occident.

Du coup, tous les 21 juin, vers le soir, la grasse prairie qui l’entoure regorge de promeneurs et d’observateurs curieux, venus voir ce bloc qui se dresse telle une colonne en marge du chemin champêtre qui mène depuis La Forclaz vers le lac des Chavonnes.

Servait-il vraiment de repère aux Celtes, aux guides et aux chasseurs, notamment, qui vivaient au rythme du calendrier solaire? D’autres voix, moins passionnées mais plus pragmatiques, mettent en doute cette vision très romanesque du lieu.

Les habitants de La Forclaz constatent que le soleil caresse alternativement, mais tout naturellement, la pierre lorsqu’il est au déclin derrière les sommets qui surplombent Leysin. Mais pas seulement le 21 juin…

Qu’on y croie ou pas, la légende n’en demeure pas moins fascinante. Et la pierre elle-même imposante. Ainsi la magie opère à toute heure depuis ce promontoire qui regarde le glacier des Diablerets d’un côté, les tours de Mayen, de Famelon, et d’Aï de l’autre.

Avec sa touche de mystère, le lieu se révèle fort propice à la rêverie. D’autant plus que, croquis à l’appui, Jean-Adrien Lavanchy décèle dans le panorama depuis Tomeley une «bande dessinée naturelle surgissant de la préhistoire».

 

Ni une, ni deux, ce lieu intrigue mon mari, Sir Plume, et me réserve une belle surprise... En route donc...

 

 H3+, VO1, CCT+(4 bras,11m), TU(Sex Rouge,A), HHH, EL

 

tomeley-1.jpg

 

Sur place, nous constatons qu'à cette période le 9 novembre, il est dans la "nuit" même en plein jour... Sorte de grand doigt légèrement replié vers le haut, c'est à dire que le sommet avance sur la base. Une fois blottie contre lui, j'ai bien cru qu'il cliquetait : mais non.... ce bruit venait  de plus bas: le son était bien plus fort à cause de la forme du menhir qui rabattait l'onde sonore vers ma tête.

 

tomeley.jpg

 

 

Que voyez-vous ? (réponse dans les commentaires)

 

 

20151108_142024.jpg

 

 

de loin, je vois... non... je dois avoir l'esprit mal tourné... (hé hé)

 

Puis, bien sûr, par cette splendide journée, nous sommes monté au lac Chavonnes...

 

 

20151108_134828.jpg

 

 

Le lac en basse eaux. Quelqu'un veillerait-il sur son miroir ?

 

20151108_134906.jpg

 

 

Au pays des fées et des lutins... comment de pas voir dans cette vieille souche, un trolll qui souri malicieusement ... je ne l'ai pas ajouté... je l'ai découverts en recadrant la photo. (dans le premier tiers de l'image...) le voyez-vous ?

 

20151108_135110.jpg

 

 

Les pyramides de gypse du col de la Croix.

Au retour... Non non, nous sommes pas dans le Névada... mais au Col de la Croix éclairé par le soleil de toute fin d'après midi.

 

 

 IMG_6382.jpg



10/11/2015
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi