Petite moisson - Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Petite moisson

231 appréciations
Hors-ligne
Malgré les grands vents, partir promener au bord du lac. On aime voir la nature un peu bousculée. Les moutons sur les vagues et les embruns qui mouille le visage sur le chemin piétonnier. 
Faire trempette dans les fontaines avec Pucinette, elle adore et nous aussi de la voir rire, les mains dans l'eau fraîche. 
Sur la place de jeux, installer Pucinette dans une balancelle sécurisée et la pousser doucement. Son petit visage s'éclaire d'un doux sourire avant qu'elle ne se mette à crier de joie. Elle gazouillera tant et plus tout le long de cette découverte. Visiblement cela l'enchante !   On ne se rappelle pas si nos enfants avait cette joie sur les balançoires, j'avais alors bien d'autres choses en tête. C'est comme un soleil réconfortant  de jouer avec Pucinette.
 Partir en chantant à la dernière séance de rythmique. On arrête car le temps de la retraite doit rester vide pendant quelques mois afin de pouvoir se promener en toute liberté.  Peut-être que l'on reprendra plus tard… qui sait .
Partager un repas avec des copines, rires et partager de beaux souvenirs. 
Vérifier la tenue de Sir Plume qui commence ce soir les festivités de son départ à la retraite.  elles dureront 4 jours au moins, repas, discours, cadeaux temporels et intemporels. Une page se tourne lentement.
Comme mère au foyer, infirmière ou animatrice de paroisse, comme webmaster. Pour moi, il n'y aura jamais de retraite… et personne ne fera la liste de mes qualités, tant pis !
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

351 appréciations
Hors-ligne
Tu sais, ce départ à la retraite c'est très ambivalent dans les émotions. Oui, les autres font notre panégyrique et ok ça peut être plaisant de sentir cette reconnaissance. Mais c'est aussi qu'on nous dit tcho bay bay la vie continue mais sans toi. Oui, de nouveaux possibles s'ouvrent à toi c'est chouette mais à ce moment-là c'est quand même bien théorique 
Je pense que tu as dû vivre déjà quelque chose de semblable quand tu as arrêté de travailler à l'extérieur et tu sais bien qu'il a fallu reconstruire des repères.
Je pense aussi que les femmes et les hommes ne vivent pas cette période de la même manière. Et puis le fait de vivre le couple 24h sur 24 peut aussi parfois changer les rapports. Tu vois, tu commences déjà à suspendre la rythmique . Mais c'est bien, c'est une nouvelle aventure!
Wer die Vergangenheit nicht ehrt, verliert die Zukunft.
Wer seine Wurzeln vernichtet, kann nicht wachsen.
(F. Hundertwasser)

63 appréciations
Hors-ligne
Comme chez Plume c'est le temps de la retraite qui contrairement à ce que vit un salarié n'a pas été une coupure brutale du jour au lendemain mais nous a occupés 6 bons mois depuis la fin réelle d'activité ( mais 1 an 1/2 depuis les 1ères démarches) avec des démarches administratives et retours souvent plus farfelus les uns que les autres. Ce n'est que depuis un mois que nous commençons à en profiter ( et nous régaler!), bien qu'il reste encore beaucoup à faire. Je crois effectivement qu'il est bien d'avoir un temps sans obligations aucunes avant de se reprogrammer sur qqe chose. Personnellement nous sommes dans cette phase ....et pas envie d'en sortir pour l'instant. Je pense aussi qu'hommes et femmes le vivent différemment. Nous sommes tellement habituées à avoir plusieurs vies!
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Au Bonheur du jour.