Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Histoire de lasagnes

220 appréciations
Hors-ligne
A Yverdon (deuxième ville du canton) un restaurateur s'est fait pincé la main dans le sac, non, les lasagnes surgelées bas de gamme de la migros dans son congélateur, par une cliente. A qui il s'est fendu d'une réponse très sèche. Ces lasagnes achetées 2.50 le KG étaient revendues comme faites maison (en Suisse Romande c'est un label de qualité) au prix de 17.- la portion ce qui met le kg au bas mot 68 CHF ! inutile de dire que ce monsieur à beau parler d'une erreur, la seule en 17 ans de métier, personne ne le croit, moi la première. 
 Je me suis fendu d'un commentaire sur FB, on verra bien ce qu'il me répond.
 Les lasagnes, je n'en mange pas au restaurant. Je les réalise à la maison quand nous avons des visites. 

Gastro Vaud qui est la faîtière de la restauration s'est fendue d'un commentaire dans les journaux et envisage une plainte pénale ( c'est un délit d'escroquer les consommateur et les clients !).
 Et si dans un premier temps j'ai souris, car je pense que cela doit arriver souvent, j'ai quand même mis mon grain de sel. Un poil moralisateur le grain de sel ! Il ne faut pas prendre les clients pour des cons !
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

346 appréciations
Hors-ligne
Oui j'ai vu et j'ai lu. Je suis assez d'accord avec toi sur le fond. Par contre ce lynchage sur un réseau social chez moi ça ne passe pas. Je zappe quand je lis ça.
Je n'aime pas non plus la forme de ce type de dénonciation.  Cette cliente qui prend des photos et les mets sur FB, sorte de Zorro des consommateurs, ça me gêne. Il y a d'autres moyens d'agir mais évidemment ça ne risque pas de glorifier la personne car c'est plus discret.
Je ne supporte pas cette attitude dans le genre lancer une alerte.  C'est "moi je" et cela au détriment dune recherche sensée du problème. Sans compter qu'on peut briser tellement facilement une réputation et faire beaucoup de mal.
Wer die Vergangenheit nicht ehrt, verliert die Zukunft.
Wer seine Wurzeln vernichtet, kann nicht wachsen.
(F. Hundertwasser)

220 appréciations
Hors-ligne
Le problème n'est pas nouveau et les consommateurs en ont un peu marre de voir leur attentes mises de côté par un laboratoire cantonal ou une défense des consommateurs qui choisi ses combats, alors qu'il y a tant à faire dans des domaines variés. Pendant ce temps ils sont de bonnes poires n'est-ce pas ! Ils ont, et moi avec eux, l'impression d'être le dindon de la farce.
Avant, ce n'était pas mieux, on clouait au pilori (au sens littérale du mot, on clouait une oreille et le pauvre devait se débrouiller avec sa famille ou ses amis pour ne pas rester là.  Les quolibets ne manquaient pas ! ) la honte était tel que le cloué s'amendait souvent !

 Cette dame a réagi au commentaire qui lui a été fait d'un ton très sec, c'est davantage une guerre de pouvoir qu'autre chose. Tout le monde sait bien que ce label fait maison est polémique et emprunt d'hypocrisie. Mais voilà, dénoncé par ABE, rien n'a changé depuis, alors peut-être bien qu'un avis négatif sur fb fera changer les choses. Pendant qu'on parle de pesticide dans le miel, les clients de ce restaurant se faisaient berner.
 A un moment donné,  à force de faire des victimes, le système se défend. Est-ce un bien ou un mal, je ne sais pas. Ce que j'ai dit part d'un autre constat. Gastro Vaud ne tient pas ses troupes et fait trop facilement confiance. La profession a plus (+) que quelques moutons noirs, je t'assure. Toi tu ne pratiques presque exclusivement que la bonne et haute gastronomie et probablement que là les problèmes sont bien moindres car on n'arrive pas à ce degré de perfection sans de solides aptitudes à bien s'entourer et soigner sa réputation, sans parler d'une grande qualité des produits sans parler du talent du cuisinier. 
Le bonhomme qui met en photo une salade "faite maison" n' arien compris: Une salade est un assemblage et j'espère pour lui que la sauce est faite maison, mais à voir la photo cela ressemble furieusement à une sauce à salade Thommy. Le reste doit être à l'avenant. C'est donc un ensemble de lacunes qui est pointés et non seulement la réputation d'un cuisinier. 
Tu contestes fb car il cloue au pilori des personnes qui ne méritent pas un tel châtiment, qu'il y a des méthodes plus douces etc... l'argent est le nerf de la guerre et les restaurateurs dans leur ensemble ne sont pas blancs comme d'innocentes victimes, quand il s'agit de faire tourner financièrement la boutique. Le cuisinier aurait bien eu raison de lui dire: vous voulez quoi pour 17.- ? Vous n'imaginez pas que pour ce prix, je peux avoir une viande d'excellente qualité que les tomates sont bio et le lait de la béchamel éthique ???? Mais il a menti ! Ses lasagnes n'étaient pas faites maison du tout. En plus, mais ce n'est que mon avis, il aurait du choisir une autre marque, c'est du bas de gamme le m-Budget de la Grosmi !!! C'est vraiment prendre le client pour un con. Même si il voulait l'utiliser comme base de préparation.
Je n'ai jamais démoli quelqu'un sur FB, là j'ai pointé un ensemble de manquement professionnels. J'ai été mesurée dans mes propos en reconnaissant que tous nous pouvons faire une erreur.  
 Je t'ai dit en privé ce que je pensais de la cuisine de la brasserie qui fait le complément d'un grand cuisinier à Cossonay. Je ne l'ai pas écrit sur FB !
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

346 appréciations
Hors-ligne
Je n'ai pas vérifié si ce restaurant a le label "fait maison" mais de toutes façons je suis dubitative face à ce label. Même à la maison on utilise parfois des préparations, ne serait-ce que le bouillon. Pour moi l'important est que le plat soit 'cuisiné' et pas simplement issu des centrales gastromachins. Il y a bien des restaurants qui ont compris ça et qui font une cuisine agréable et saine, sans avoir une carte démesurée et ils n'ont pas besoin de label. Je ne me fie jamais aux labels, c'est comme pour les médailles sur les bouteilles de vin dans un supermarché: ça ne veut rien dire du tout.

Au fait, mes remarques sur FB ne te concernaient pas particulièrement. Elles étaient bien plus générales même que cette histoire de lasagnes.
FB donne la parole à tout un chacun, aux gens mesurés et aux imbéciles. Malheureusement c'est souvent les seconds qui font le plus de bruit 
Wer die Vergangenheit nicht ehrt, verliert die Zukunft.
Wer seine Wurzeln vernichtet, kann nicht wachsen.
(F. Hundertwasser)

220 appréciations
Hors-ligne
Anecdote.
 Comme nous partons 10 jours, j'ai vidé le frigo avec application. Seulement voilà, il est vide avant l'heure. j'ai donc acheté des lasagnes à la grosmi mais pas des M-budget pour nous faire un souper tout tranquille. Elle n'était pas 2.50 mais 5.60.- pour une portion.  Au moment de passer en caisse, je me suis souvenue de notre débat. 
C'est sûr les lasagnes maison c'est bien bon, mais là je n'ai plus rien pour les cuisiner et ne veut surtout pas de reste à J-2 ! 
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :