Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

A la poursuite des trains en Autriche - Allemagne

Régions visitées

Le Tyrol, la région du Salzkammergut, située en grande partie en Haute-Autriche. le sud de la Bavière et la région de Allgäu au bord du Lac de Constance...

Un voyage en juillet 2015 à la poursuite des trains, mon mari étant spotteur de train (trainspotter), il photographie les trains, de préférence vieux, dans des coins répertoriés. Ce sont les photos des régions traversées et non les trains dans les paysages que vous verrez ici. encore que... Il y aura ma toute première et probablement dernière photo de train qui respecte l'ensemble des consignes liées à ce type de photo très particulière.

J'apprécie toujours vos commentaires, alors n'hésitez pas à vous lâcher Clin d'œil



Tyrol - Le lac d'Achensee
Tyrol - Le lac d'Achensee :

Après une journée de route ponctuée d'un arrêt pic-nic sans grand intérêt, nous voici au Tyrol. Le lac d'Achensee Une jolie ligne touristique conduit au lac d'Achensee. Un bateau lui donne correspondance. Ce lac est aussi un spot de kitesurfing comme vous pouvez vous en rendre compte. Le ciel lourd de nuages sombres, les montagnes et la lumière de cette fin de journée rendent le lieu lyrique.


La gare terminus
La gare terminus :

Un petit train d'autrefois qui n'a pas changé jusqu'ici mais qui va peut-être prochainement se moderniser... perdant son âme au passage. On n'arrête pas le progrès. Ou cette ligne s'actualise, ou elle disparaîtra.


Promenade vespérale
Promenade vespérale :

Notre hôtel romantique se trouvant à 1km du bord du lac, nous y sommes allés à pied, par un chemin dévolu aux piétons et cyclistes uniquement.


Le buffet du petit déjeuner
Le buffet du petit déjeuner :

De quoi satisfaire les plus gros appétits ! Pour ma part, j'y ai trouvé des protéines (viande séchée des Grisons) à volonté, du lait sans lactose et des œuf mollets par-faits !


Levons les yeux...
Levons les yeux... :

En passant sous ces falaises, j'entr'aperçois une chapelle perchée si haut que ce ne peut-être qu'une chapelle dédiée à un pèlerinage. C'est bien le cas. Ce fut un ermitage, puis une chapelle.


Première photo ferroviaire de ma vie
Première photo ferroviaire de ma vie :

C'est historique, après 31 ans de mariage, j'ai réalisé ma première photo de train, de plus avec un téléphone... mission réputée impossible par Sir Plume !  Malheureusement ce sera probablement aussi la dernière... (fontaine je ne boirai plus de ton eau...).


Non, ce n'est pas en Valais...
Non, ce n'est pas en Valais... :

Le village de Strass im Zillertal au pied des montagnes, dans une vallée glacière. On se croirait dans la plaine du Rhône... pas tellement dépaysant...


Le lac Chiemsee - Allemagne
Le lac Chiemsee - Allemagne :

Notre halte pic-nic. Au fond, les montagnes du Tyrol que nous avons délaissées. Nous remontons vers la Haute Autriche par l'autoroute allemande.


Le lac Chiemsee - Allemagne
Le lac Chiemsee - Allemagne :

Au fond, dernier plan, la côte et diverses îles. Sur l'une il y a un château de Louis II et sur une autre une abbaye. Nous ne visiterons ni l'une ni l'autre par manque de temps. Cette halte fut parfaitement reposante après quelques heures d'autoroute.


Gmunden - Salzkammergut
Gmunden - Salzkammergut :

Enfin, après des embouteillages monstres sur l'autoroute de contournement de Salzbourg, nous voici au cœur du lieu du crime...  Le lac Traunsee et son château du 16e s. relié à la terre par une estacade. Lacs et montagnes, l'Autriche n'a rien à envier à la Suisse !!!  Les paysages y sont superbes et les prix divisés par deux. Décidément je ne comprends pas les touristes qui visitent mon pays. Il y a mieux. Les infrastructures y sont plus abordables que chez nous. Il y a aussi un vrai souci du vacancier, à l'inverse de ce que j'ai souvent, trop souvent, rencontré dans mon pays qui ne privilégie que les vacanciers fortunés.


Le Traunstein
Le Traunstein :

Quoi de plus pratique pour une infirmière que de loger à côté de l'hôpital ;) Nous n'avons pas entendu une seule sirène pendant notre séjour... nous habitions un gîte "en ville", un appartement situé au dernier étage d'un immeuble sur les hauteurs de la ville. Le soir nous pouvions contempler le plus haut sommet de la région qui changeait de couleur au soleil couchant...



Les trams de Gmunden.
Les trams de Gmunden. :

Le petit plus auquel Sir Plume ne s'attendait pas, c'est le petit tram historique de sortie le dimanche... Une excellente surprise pour lui. Pendant ce temps, je me repose, lis mon courrier et prépare le souper...


Gmunden sous l'orage...
Gmunden sous l'orage... :

L'orage arrive avec des grondements sourds qui se répercutent de montagne en montagne, courant sur le lac, le rideau de pluie nous rattrape les éléments se déchaînent brièvement... juste de quoi faire tomber la touffeur... il fait encore 29°...



Le Steyrtal
Le Steyrtal :

Nous avons parcouru cette vallée en long et en large, couru après un joli train vapeur... puis nous nous sommes intéressés à la ville de Steyr, puis à un haut lieu de pèlerinage autrichien, l'Église de l'Enfant Jésus. Elle contient une minuscule statue du Christ enfant  de 4 cm de haut... à ce stade ce n'est pas un enfant, mais un foetus... je plaisante.


L'autel baroque rococo
L'autel baroque rococo :

Attention, ça pique les yeux....  premier contact avec l'art baroque : voilà un style qui ne mégotte pas, on est généreux en statuaires, stucs, angelots en tous genre, et on recouvre le tout d'or à la feuille... encore une veloute par ci et une poignée d'angelots par là... c'est bruyant au possible !


L' église de l'Enfant Jésus.
L' église de l'Enfant Jésus. :

crédit photo: « Steyr Christkindl » par Gerhard Anzinger — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Steyr_Christkindl.jpg#/media/File:Steyr_Christkindl.jpg

Impossible pour nous de le voir, il est trop loin. Des grilles de fer forgé nous tiennent à distance respectable. La force miraculeuse du Christ sait faire fi des contingences terrestres... Clin d'œil

"Le pèlerinage est centré autour de la petite figurine miraculeuse en cire de l'Enfant-Jésus, placée dans l'église. Son histoire remonte à Ferdinand Sertl qui est maître de chœur à Steyr au XVIIe siècle et chef de la brigade de pompiers. Commençant à souffrir d'épilepsie, il s'isole de ses compagnons et, dans un bois au bord de la rivière Steyr près du hameau de Himmel (qui signifie Ciel en français), il trouve enfin la solitude souhaitée pour mener une vie érémitique de prières. Il prie souvent aussi pour sa guérison devant une image de la Sainte Famille qu'il a fixée à un arbre. Il se procure aussi une petite statuette de cire de l'Enfant-Jésus en 1695 et il remarque qu'au fil de ses prières son mal cesse, jusqu'à totalement disparaître. L'histoire de sa guérison commence à atteindre les villageois et ceux-ci font construire par un charpentier du village de Saint-Ulrich (Sankt Ulrich bei Steyr) une petite chapelle dans le bois, en 1699."


Steyr
Steyr :

La jolie ville médiévale de Steyr est sise le long de la rivière qui porte le même nom.


Steyr
Steyr :

La rue principale, une fois les portes de la ville passées. Maison de 1612, décorée de sgrafittes, courants à la Renaissance et qui inspireront l'Art nouveau au 20e s.