Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Carnets de balades


Carnet de balades

  Pourquoi un carnet de balades 

 

 

Créer un carnet de balade c'est partir à la découverte de son imperfection.

 

 

Je pratique  depuis 7 ans la pleine conscience. Cet exercice mental qui consiste à se focaliser sur l'ici et maintenant. La photo, le coloriage, le dessin sont autant d'occasions de pratiquer régulièrement cet état d'esprit qui permet la résolution de problème, la prise de recul, l'abaissement de l'anxiété et du stress. Le carnet s'inscrit donc tout naturellement dans cette démarche.  Nous ne partons pas tout le temps au 4 coins de la planète, ni faisons de voyages faramineux. La promenade, l'heure de marche quotidienne, une découverte, un but de balade d'une heure ou davantage, se prêtent aussi à la mise par écrit ou par dessins de ces moments que nous avons tendance à banaliser à l'extrême. 

Je n'ai pas trouvé sur la toile (par manque de temps) de tels carnets. Ce que j'y ai vu est trop magnifique. Jamais je ne pourrais rivaliser, d'autant que je n'ai aucun talent en matière de dessin. Je suis scolaire et encore. Est-ce une raison de renoncer ?  Bien sûr que non. Si vous voulez du beau et du merveilleux, Google image sera votre ami, passez votre chemin, ce n'est pas le but.
L'autre raison est que j'ai particulièrement envie de me souvenir de ce que je vis et l'âge venant nous ne savons pas trop ce que l'avenir nous réserve. Les neurosciences démontrent qu'un souvenir est profondément ancré quand il retravaillé, le dessin, la mise par écrit, est à notre rythme et permet à notre cerveau de davantage fixer le souvenir dans le temps. Et même si je devais perdre la mémoire, cela restera un joli cahier a lire. 

 Apprendre, rester en éveil, sont entre autre, des moyens à notre portée et presque gratuits pour prendre soin de notre santé mentale.

 

 Je vous propose donc une méthode douce, que même un enfant de 10 ans peut mettre en œuvre. Pas besoin de savoir dessiner (mais cela peut aider), un peu de masking tape, de la colle en bâton et une bonne paire de petits ciseaux suffisent, un stylo noir et un feutre ou deux feutres marqueurs pastels, des crayons de couleurs, une gomme et un taille crayon sont le matériel de base sans oublier le fameux carnet qui peut se décliner de diverses manière: petit classeur à anneaux, carnet quadrillé ou mieux, pointé, à page blanche, ou a papier aquarelle.

 

Pour commencer 

 

 

Lors d'une balade, d'une escapade, ou tout autre découverte du moment, un musée, une plage, le cinéma, le barbier, votre nouveau lieux de résidence, un trajet, que sais-je,  noter vos impressions de couleurs: dessiner des petits rectangle et coloriez les des teintes qui vous marquent. Notez les bruits, les odeurs, les sensations. En exerçant ses propres sens et son ressenti du moment, il est alors assez facile de  créer  son carnet.  Nul besoin donc de savoir dessiner ( je ne sais pas dessiner du tout !)

 

Un petit polaroïd vous permettra éventuellement de fixer une image, votre téléphone au besoin (il vous faudra alors du temps pour imprimer et redimensionner votre photo) mais les prospectus de l'office du tourisme, ou un horaire noté à la main,  (musée, cinéma, boutique) un menu,  est tout aussi parlant.  J'utilise pour ma part des tutoriels de dessin qui sont très facile à réaliser.

 

Une autre manière de décorer son carnet et l'utilisation d'encres liquides, on parle là de tapis encreur, ou d'encre à vaporiser sur le papier, des peintures à l'eau de type gouache ou l'aquarelle font très bien le job aussi. J'ai testé avec succès des encres de la marque  Distress oxyde qui a un rendu très lumineux et permet de beaux mélanges. Sans oublier  toutes sortes de tampons. Un simple stylo bille peut aussi faire l'affaire

 Si vous êtes une scrappeuse, vous avez tout le matériel sous la main, sinon quelques achats (ou cadeaux de Noël) ciblés voyage- nature et découvertes feront l'affaire à peu de frais. 

 

Le carnet:

 

J'ai fais l'erreur de me laisser tenter par deux notebook achetés chez IKEA, le papier n'est pas de bonne qualité et je dois souvent coller deux pages ensemble sinon mes tamponnages se voient sur le recto. Ce papier ne se laisse écrire qu'au stylo bille, a un effet buvard avec une plume ou un feutre. Tant pis, je l'ai et l'utilise au mieux.  Une bonne couche de "gesso"  me simplifie la tâche.

 

 

Dimensions du produit

 

Nombre de pages : 70 pièces
longueur : 20,0 cm
largeur : 16,0 cm
épaisseur : 1,2 cm
grammage : 80 g/m²
on remarque que ce n'est pas assez . Le problème est que ce n'est pas indiqué sur le produit mais uniquement sur le produit en ligne. 

 

 

Le mieux, il me semble, est  un bon carnet de papier au bon grammage 150-200gr/m2. Si vous voulez faire de l'aquarelle, il faut monter encore un peu 250gr/m2 et plus, et les prix s'envolent. J'ai aussi fait l'acquisition d'un carnet notebook pour ado, style journal intime qui va faire l'affaire. prenez le de bonne taille si vous voulez dessiner, coller des illustrations. Plus le format est petit, plus difficile ce sera de dessiner, le mien fait environ 18x25 cm un peu comme une tablette. 

 

 

Masking tape appelé aussi washi est un scotch décoré, on en trouve en grande surface au rayon loisirs créatifs. Le premier masking tape  que j'ai utilisé, est le bête scotch de carrossier ou scotch de masquage de peinture. Il est beige en général, un petit morceau par-ci par-là pour coller une photo ou décorer le bord de votre page fonctionne très bien et s'accorde avec un autre papier,  le papier craft… le washi donne une touche de couleur, peut avoir un thème (appareil de photo, mot, océan, automne, herbe) ou des dessins géométriques. Outre le fait de faire tenir votre découpe ou votre photo, il apporte parfois un renseignement de plus. Il est possible d' écrire sans problème au stylo bille sur du scotch de carrossier.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "type de masking tape washi"

 

Colles :

 

- la colle blanche d'écolier fixe solidement de petits objets et elle deviendra transparente au séchage. Mais si vous devez écrire à proximité impossible, elle repousse l'encre

- la colle en bâton est facile à transporter, mais ne colle pas autre chose que du papier, et encore au bout d'un an ou deux vous risquez bien de voir vos petits bouts de papiers s'enfuir ailleurs… A moins d'utiliser une super bonne colle en bâton (3M/ UHU) . Le mieux étant de coller le tout à la colle blanche sans déborder, pour cela il faut utiliser le côté lisse du bouchon; il y a aussi un côté cranté sur certains bouchons . Oui le triangle du bouchon sert à cela, mettre une fine couche uniformément répartie sur du papier.Rigolant
- le scotch transparent peut être utile pour fixer des plantes ou des fleurs séchées (attention à la décoloration sur l'autre page). Se souvenir que ce scotch jauni dans le temps. Pour ma part, j'ai opté pour du film transparents autocollant si je veux protéger une partie  de plante ou une fleur. 

 

 

Sans titre-1.jpg

 

Le papier craft et autres papiers.

 

Quand vous achetez quelque chose, le pain en grande surface où à la boulangerie de votre quartier, regarder de quoi est fait le sachet, de même que tout les autres emballages d'achat. il y a des logos rigolos, du papier fin coloré à certain endroits, tout ce papier peut être utile à votre carnet de balade. 

Attention, ne gardez pas les tickets, leur encre s'efface à la chaleur et dans la durée, au bout de trois ans il vous sera bien impossible de lire ce qui est marqué. Parcontre,  la carte de visite d'un chalet d'alpage est à embarquer de même que le joli napperon sous votre tasse de thé, même taché (on peut toujours découper la tache). Il en va de même d'un joli papier cadeaux...

 

 

Votre téléphone et les photos

 

Photographier uniquement ce que vous voulez mettre dans votre carnet.

 

Après tout, vous devez aussi profiter de la balade…
D'abord vous gagnerez du temps (cadrage, sujet lumière) je sais bien qu'à l'heure du numérique et de la photo à tout va, ce conseil peut paraître superflu. Mais si vous faites trois photos de votre balade, vous aurez le temps de les imprimer et de les retoucher. Si vous en faites 20 vous devrez trier… et ce temps vous découragera de faire quoique ce soit de plus. Alors réfléchissez avant de faire clic en vitesse…

 Dans mes carnets de balade, j'alterne les photos et les dessins (bien que je ne sache pas dessiner) j'emploie le décalque (sur une fenêtre ou avec la technique du crayon à papier gras) qui permet une bonne reproduction des proportions. Un dessin ne sera jamais aussi fidèle qu'une photo, mais il vous permettra d'intégrer mentalement, de vous souvenir de détails et d'ambiance, ce que vous n'aurez pas avec une photo (bien trop rapide pour notre mémoire).

 

Une fois votre photo collée ou votre dessin fait, mettez de la couleur sur votre page… la couleur dominante était elle verte (campagne) dorée (automne, coucher de soleil) argentée (reflets d'eau)  brune (zoo) bleu (lac, mer, océan, ciel, montagne) grise (météo défavorable, rochers, éboulis) la couleur du ciel  et des nuages…  vous vous souvenez clairement du rouge des coquelicots ou du violet de la lavande… la couleur des toits des maisons ne sont pas partout identiques (bleu ardoise, rouge brique rose de Provence,,,,) à vous de retranscrire ces palettes de nuances avec du masking tape, vos crayons ou des encres, des papiers additionnels.   

 

Une photo est silencieuse, tendez l'oreille. Ce qui vous apparaît comme du silence, n'en est pas vraiment. Le vents, le bruissement des arbres, un moteur d'avion, le cri d'un oiseau ou ceux des enfants, un moteur de tracteur au loin ou le clapotis des vagues, l'aboiement d'un chien, et même votre rythme cardiaque accéléré au sommet d'un montée, votre respiration, ou le frottement de votre parka,  des craquements en montagne, le bruit de la pluie sur les feuilles, tout cela existe.  Griffonnez au cours de votre balade, les bruits que vous entendez. 

Et la T°,  faisait-il chaud, froid, comment étiez vous habillé et pourquoi… le soleil caresse votre peau, le vent siffle dans votre capuche, vous avez une débattue au bout des doigts ?

Nos 5 sens, sont une mine d'informations gratuites à notre portée, il y a là de quoi poser un sticker du soleil ou un flocon, dessiner un parapluie ou au contraire une paire de tong ou son chapeau solaire, vous avez ramassé des champignons, grignoté une fraise des bois ou collecter de l'ail des ours, encore des occasions de le mettre en forme par des mots ou des dessins.

 

Choisir ses balades.

 

Je ne me balade plus de la même manière et quand je refais une promenade, je mets l'accent sur autre chose que la première fois. Je choisi un moment (l'heure dorée, la lumière bleue du matin, le but, la saison, la météo) si la balade est trop longue nous la faisons en plusieurs fois. J'ai la chance d'avoir une région magnifique à deux pas de chez moi, La Vallée de Joux en Suisse. J'ai donc plusieurs pages sur cet endroit que nous chérissons mon mari et moi, aux quatre saisons , sur les collines, sur la Dent de Vaulion, sur le Mont d'Or, vue de France, vue de Suisse, en bateau, à la nage, par temps de sècheresse ou couverte de neige… la moindre sortie, devient ma place de jeux: que vais-je pouvoir mettre dans mon carnet ? 
 Un tour en ville, de parc en parc, un repas dans un bistrot typique, mon œil est ici et maintenant, observant ambiance, couleur, chaleur, saveur, odeurs, sons, etc... ma vie a pris une intensité remarquable. 

 

 

 

Quelques exemples:

 

 

Dessiner un phare.

 

 

Palette de couleur

 

20190313_152110 copie.jpg

 

 

Papiers additionnels.

 pour donner de la couleur si vous ne voulez pas dessiner...

 

 

Cette vidéo dés la minute 2.16 regorge de bonnes idées que vous pouvez utiliser dans votre carnet de balades. (couper le son, elle parle en néerlandais)

 

 

 Excuser la piètre qualité de a lumière sur cette photo prise par un temps déplorable. On y voit toute l'imperfection propre à ce  type de page.

 

20190313_161429[1] copie.jpg

dessin aux crayon Caran d'Ache papier additionnel, tampon et étiquette imprimée, washi. sticker reçu d'une fondation. 

 

Plusieurs choses à retenir:

 

J'aurais pu prendre de belles photos internet pour illustrer mon propos. J'ai choisi délibérément de ne pas le faire:  oui, je ne sais pas dessiner, oui mon travail a une bonne marge de progression, mais si je n'ose pas montrer ce que je fais, je ne partage rien du tout  et je n'encourage personne à se lancer. Si vous désirez voir de belles pages de carnets de voyages, le net en regorge. Par contre, il n'y a pratiquement rien sur les débuts et ses difficultés.

Ne vous y fiez pas, la vidéo ci-dessus est réalisée par une pro. Ce n'est pas une amateur éclairée, qui filme depuis son salon... c'est une influenceuse en matière d'art créatif qui a un master en design ! Les marques lui DONNENT les produits qu'elle utilise et met en avant. 


21/02/2019
3 Poster un commentaire