Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Au pays des fées... (bloc erratiques et autres lieux "vibratoires")

Les lieux dit "énergétiques", ou "vibratoires"" valent souvent la peine qu'on se donne pour s'y rendre. Il existent bel et bien en chair et en os, si je puis oser la comparaison. Cascades, sources, blocs erratiques, menhirs, pierres levées, vieilles églises ou chapelles, sommets des montagnes ou ponts romains, arbres remarquables,  grottes à graffiti, château médiévaux... cela reste de jolis buts d'explorations. Et on ne me contredira pas quand je dis que dans ces lieux, nous avons un ressenti particulier. Sérénité, calme, joie envie de rire, légèreté de la pensée ou détachement de nos soucis quotidien ou au contraire sentiment que les murs ont une mémoire  et des frissons... (salle de tortures, prisons, arbre à pendu...)  sont le socle commun à ces endroits. De là à prétendre qu'il y a beaucoup plus (guérison intérieure, guérison physique, miracles etc...) je ne m'avancerai pas. Ce n'est pas ma croyance. Pour autant, je reste très respectueuse de ceux pour qui cela fait sens. Mais gare à celui qui veut à tout prix que je pense comme lui .


La chapelle St-Maurice à Jougne

Cette chapelle est le dernier vestige d'un prieuré datant, pour sa crypte, du IXè siècle et, pour la chapelle proprement dite, d'une reconstruction du XII siècle. Ce prieuré servait de relais sur l'itinéraire monastique reliant les abbayes Saint-Bénigne de Dijon, Saint-Marcel de Châlon et Saint-Maurice d'Agaune en Valais.

le XIX siècle a vu la construction de lourds contreforts sur les deux flancs, donnant à l'ensemble sa sa forme trapue qu'on lui connait aujourd'hui.

 

120325.13 Jougne (25)_chapelle St-Maurice.JPG

 

Le choeur et son tabernacle classé.

800px-Jougne_-_chapelle_Saint-Maurice_2.jpg

 

 

Détail d'un chapiteau 

Jougne-Chapelle_St-Maurice15.jpg

René Hourdry — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=65356189

 

Cette chapelle contient une crypte ouverte au public. S'armer d'une bonne lampe de poche. Soulever la trappe sur la gauche de la nef. 

La crypte a servi de prison et de glacière.  Cette crypte est fortement  vibratoire en son centre.  

 

Avec des enfants
Dans le cimetière et si les enfants se sont remis de leur visite de la crypte, chercher la tombe du Franc-Maçon, celles d'un ecclésiastique et  d'un artilleur, décorées des attributs de la fonction du défunt.


06/08/2020
0 Poster un commentaire

Lieux vibratoires en pays de Gex

 

 

Sises à moins de 500 m à vol d'oiseau d'un énorme bloc erratique, deux croix et une chapelle. Ces lieux vibrent différemment les uns des autres. Un lieu vibre, non pas de manière physique, mais de manière subtile et surtout psychique, il s'agit davantage de ressenti mental, on parlera de vibrations étheriques, si on y croit. 


La chapelle de Riantmont à Vesancy.

La Chapelle de Riantmont est un témoin du patrimoine religieux local et offre un magnifique point de vue sur la vallée du Léman et la chaîne des Alpes. Depuis 1868, elle abrite la dame de Riantmont, protectrice du Pays de Gex.

 

IMG_8848-Edit.jpeg

 

 

Son histoire est racontée sur place. Admirez à son chevet la plantation d'arbres en demi cercle qui "protègent" le choeur de l'église. 

 

A l'intérieur trône une Vierge de bronze, Notre dame de la Garde (en réf. avec celle de Marseille)

 

20200725_100918-Edit1.jpg

 

20200725_100347-Edit.jpeg

A l'extérieur plusieurs roches serpentine dans les alentours. Arrachées au Val Hérens, transportées par le gigantesque glacier du Rhône d'alors, abandonnées là lors de sa fonte, elles témoignent à leur manière de la force colossale de la nature.

 

20200725_100219-Edit copie.jpg

 

La roche serpentine en lithothérapie permet  de soulager le stress, notamment celui dû aux voyages. Elle relaxe les colériques et apaise les tensions pour que la personne ressente un grand calme intérieur. Elle renforce également l’assurance et aide son propriétaire à se sentir vraiment maître de sa ligne de vie et de son destin.

 

Je fais l'impasse sur les croix, de facture moderne, sans grand intérêt, sauf leur emplacement à la périphérie de la zone  du gros bloc erratique. 

 

La vue depuis la chapelle


Le site vaut le détour: dominant le Pays de Gex, le lac Léman, face au Mont-Blanc, il offre un magnifique point de vue sur les Alpes, le Jura et la trouée du Fort l’Ecluse.

IMG_8859-Edit1.jpg

IMG_8841-1.jpg

 

3 tables d'orientation sont au pied de la chapelle

Le bloc erratique

Situé à la sortie est du village dans un champ on ne voit que sa partie émergée. Classé en 1909 monument historique,cette pierre garde la trace d'une cupule et d'un travail préhistorique de polissage. (Aimé Bocquet: inventaire du mégalithisme ancien (pierres à cupules, pierres gravées) dans les Alpes du nord.)

Il est le monument le plus vibratoire et pour cause: 
Le bloc est haut de 6 mètres, long de 7 m. 50 (du nord au sud) et large de 9 mètres (de l'est au nord-ouest). Une partie de la pierre se trouve sous terre.

 

IMG_8855-Edit.jpg

 

Dans son site

 

IMG_8856-1-Edit.jpeg

 

 Il y a encore dans le pays de Gex, de nombreuses pierres vibratoires:  http://capdg.ffcam.fr/index.php?alias=detail-actualite&oid=T005:5bv0m5l31mxu


26/07/2020
2 Poster un commentaire

La cascade du Flumen - Jura français

Sans titre-3.jpg

 

 

 

 

Au fond d'une vallée dominée par des sommets de plus de 1 000 m, les cascades du Flumen vous laisseront un souvenir inoubliable. Provenant des eaux du lac de Lamoura et des Hautes-Combes, le Flumen (fleuve en latin), s'infiltre dans les roches fissurées et après un parcours de 4 km, rejoint le Tacon.
 
Les cascades tombent côte à côte dans un cirque sombre et sauvage.

 

Parking à l'entrée du vallon. Chemin facile d'accès, suivre les écriteaux de circuit pédestre blancs. A la première fourche en V prendre le chemin qui grimpe, celui du bas est sans issue et rejoint une usine électrique sans intérêt. Le panneau indicatif du parcours pédestre est illisible.

 

Il est interdit de se baigner en rivière ou de se tenir sur ses berges, de grand panneaux annoncent une mise en danger .

La promenade suit une route caillouteuse large, parfois entrecoupée de petit ruisseaux au printemps. De grands effondrements ont fait glisser d'impressionnants rochers de part et d'autre. Presque tous les arbres sont recouvert d'un manteau de mousse ce qui donne un petit air féériques aux lieux, un peu gâché par cette route de cailloux. Après une bonne heure de marche (20minutes pour les sportifs) on découvre une première résurgence, en avançant de quelques pas, la cascade se dévoile et le site dans son entier. Nous y sommes allé un 24 mars, l'eau était abondante et jaillissait de la paroi percée de diverses ouvertures.  Prendre un veste imperméable, les embruns vous douchent rapidement.

La dernière partie du sentier est en bordure de la rivière et très très glissante ( panneau d'avertissement). Le courant alimenté par la cascade est très violent, le bruit tonitruant.

 

 

 Filmée à la fin du printemps, elle est encore plus belle parée de fleurs et de verdure. 

 

 

Nos photos de début de printemps permettent de mieux voir les diverses chutes d'eau mais impossible de s'approcher le courant et l'eau envahissant toutes les divers vasques.

 

IMG_9208-Edit.jpeg
IMG_9231-Edit.jpeg
IMG_9244-Edit.jpeg
IMG_9260F cascade du Flumen-Edit.jpeg

Comme bien souvent l'aspect sauvage des lieux invite un ressenti.

Ce lieu est indéniablement vibratoire 

 

 

 

 

 

 

 

L'accès aux cascades se fait par un sentier unique et vous amène, après 1 h de marche, au pied de la cascade principale qui plonge à plus de 20 m de haut dans un bassin de pierres et de verdure. N'hésitez pas, le long de votre balade, à faire un arrêt pour admirer la faune et la flore riches en ce lieu.
 
Accessible en toutes saisons, la cascade est grandiose après une averse et magique l'hiver, quand elle se pare de son habit de gel.
 
Durée : de 1h à 6h30 selon le parcours.
 
Accès depuis Saint-Claude :
Sortir de la ville en direction de Genève. Au lieu-dit Rochefort, tourner à droite direction Septmoncel, puis prendre une petite route qui descend sur la droite en direction du camping du Martinet. Vous passez alors un premier pont, puis un deuxième. Après ce deuxième pont à gauche, vous trouverez une fontaine et le départ du sentier du Flumen.


25/03/2019
4 Poster un commentaire

Le dolmen d’Onnens « Praz Berthoud »

Le dolmen d’Onnens « Praz Berthoud »
La construction du tronçon vaudois de l’autoroute A5 a entraîné des fouilles archéologiques d’envergure entre 1997 et 2004. Des sites de toutes époques ont été mis au jour à cette occasion. Parmi eux, un dolmen, monument très rare en Suisse, a été découvert à Onnens « Praz Berthoud ».

Cet ensemble mégalithique sera inauguré le 20 mars 2010. Les fouilles préalables à la construction de l’autoroute A5 entre Yverdon et la frontière neuchâteloise, financées par l’Office fédéral des routes, ont occasionné la découverte d’un grand nombre de sites archéologiques de toutes époques, occupés pour certains il y a 10'000 ans déjà. À côté des vestiges d’habitat, dont il ne reste souvent que des traces ténues, plusieurs aménagements funéraires exceptionnels ont été découverts. Parmi eux, un ensemble constitué de grandes dalles et blocs de roche alpine gisant sur le sol préhistorique a été mis au jour à Onnens, au lieu-dit « Praz Berthoud ».

 

L’étude de ces vestiges a montré qu’il s’agissait d’un dolmen ruiné. Cette tombe collective a été utilisée à la fin de l’époque néolithique, vers 2300 av. J.-C. Il s’agit du premier monument de ce type attesté dans le canton. L’Archéologie cantonale de l’Etat de Vaud et la Commune d’Onnens se sont associées pour reconstituer cet ensemble mégalithique. Dans le cadre du syndicat d’améliorations foncières, le Service des routes de l’Etat de Vaud a aussi apporté son soutien au projet en contribuant à la réalisation de la plate-forme. Les blocs composant originellement le monument n’ayant pas tous été retrouvés lors de la fouille, l’ensemble a été complété par trois éléments spécialement taillés pour l’occasion. Remonté par un tailleur de pierre de la région sous la conduite des archéologues, le dolmen d’Onnens a été réimplanté à une quarantaine de mètres de son lieu de découverte. Ce monument vient compléter une série de mégalithes déjà visibles dans la région, à Yverdon, Grandson, Bonvillars et Corcelles-près-Concise. Implantée à un emplacement bien visible, entre l’autoroute et un chemin de dévestiture accessible à pied et à vélo, cette reconstitution, qui s’agrémente de plusieurs panneaux explicatifs, constitue un atout touristique supplémentaire pour la région. Le monument sera inauguré le jour de l’équinoxe de printemps, le 20 mars 2010. 

 

Comme quoi au 21 e s. on lui reconnait une valeur spirituelle, sinon pourquoi choisir un équinoxe ?

 

Sur les lieux aucun ressenti particulier si ce n'est vers la source complétement canalisée. Le lieu s'inscrit dans une vibration plus grande probablement due à l'alignement de divers menhirs sis dans les environs du bord du lac de Neuchâtel.

 

 

 

 

IMG_8685-Edit.jpeg

 

 

 

 

 

IMG_8688-Edit.jpeg


16/03/2019
5 Poster un commentaire

Le tilleul de Romainmôtier

Arbre maître s'il en est, le tilleul de qui se trouve au chevet de l'église abbatiale est pluri-centenaire. Planté en 1798, c'est l'un des arbres de la liberté du canton de Vaud.


Autrefois, le tilleul joua un très grand rôle, seuls les sorciers ont conservés ses secrets.
Dédié à Vénus, le tilleul est effectivement un arbre sacré utilisé depuis toujours en médecine aussi bien qu'en sorcellerie. Pour garantir le repos des morts, il servait à orner les sépultures et l'on affirme que l'ombre de l'arbre suffit à guérir les oedèmes, vertiges ou paralysies ! La culture celtique en faisait grand cas .

L'importance du tilleul était telle qu'une ordonnance royale française prescrivait de planter les routes de tilleuls et d'en réserver la récolte pour l'usage des hopitaux.

Il existe une variété de tilleul, dont on parle peu : Tilia sylvestris (tilleul des forêts). Chez lui, on récolte l'aubier que l'on prépare en décoction, en faisant bouillir 40 g dans un litre d'eau. On laisse cuire, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que la valeur d'un verre à boire. Une cure de 20 jours, à raison d'un litre tous les deux jours, fait fondre littéralement la cellulite. Pour celà il faut commencer à la nouvelle lune et terminer au moment du début du dernier quartier. Vous serez étonnés du résultat. C'est un remède sorcier qu'il est bon de connaître.

Les noces d'or...

Si vous désirez faire un cadeau hautement symbolique à un couple disposant d'un grand terrain, alors n'hésitez pas, offrez-lui un tilleul pour ses noces d'or !
Cet arbre est l'emblème de la fidélité amoureuse et conjugale. La légende raconte que Jupiter et Mercure se déguisèrent un jour en mendiants... histoire d'aller voir ce qui se passait sur terre. Hélas, ils se firent rejeter de partout. Seul Philémon et Beaucis, un couple de paysans, les accueillirent... En remerciement, les dieux leur accordèrent ce qu'ils avaient demandé : rester ensemble dans la mort.
Au terme de leur vie, ils furent donc changés en arbres. Le chêne pour Philémon, le tilleul pour Beaucis.

 

La géobiologie lui atribue de puissantes vibrations appaisantes. Une harmonisation des énergies vitales et une décontraction musculaire. Je me suis assise à ses pieds de longues minutes profitant de son chant et de son feuillage d'or qui tombait doucement autour de moi.

 

20161029_145643WWW.jpg

 

Dans le plein été

 

014741.jpg

 

 


30/10/2016
0 Poster un commentaire