Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Savoir-vivre


Savoir-vivre au quotidien

 

Sans titre-1 copie.jpg

              ISTOCK by GETTY IMAGE

 

 

12 règles de savoir-vivre à appliquer à son quotidien

 

 Faire usage des formules de politesse : Merci, s'il-vous-plaît, pardon, bonjour Madame, Monsieur, Au revoir Madame, Monsieur. Saluer et dire bonjour ne sont pas la même chose. Par un salut de loin, on montre à l’autre qu’on l’a vu et reconnu. Un hochement de tête ou un sourire suffit. Pour le salut, un entretien n’est pas obligatoire. Dire bonjour nécessite davantage de temps. On se tend la main, on s’enlace ou on s’embrasse. On a des choses à se dire et on se réjouit de cette rencontre.

 

J'ai noté ici quelques règles pas forcément connues de chacun.

 

  1.  Attendez patiemment que votre interlocuteur aie fini de parler. Interrompre les gens est loin d’être élégant quand on fait la conversation.
  2. Gardez votre téléphone dans votre poche ou dans votre sac quand vous dialoguer avec une personne. Naviguer ou plus prosaïquement regarder ses texto en discutant, est la pire des impolitesse. 
    «La dépendance obsessionnelle au cellulaire représente une autre forme de plus en plus répandue d’impolitesse conversationnelle, selon Bonnie Tsai. Le téléphone devrait servir avant tout à communiquer avec l’extérieur, et non à sacrifier les moments de partage avec les autres».
  3. On se lave les mains avant de passer à table : c'est une question d'hygiène pour tous, portes et poignées, volant de véhicules, habits, sont source de germes. 
  4.  On ne dépose pas des objet ayant touché la tête sur un table. Echarpe, bonnets chapeau se posent sur une chaise ou mieux, un porte-manteaux, lunettes foulards, barrettes, chouchou dans le sac à main. Personne n'apprécie les cheveux accrochés à ses objets.
  5. On ne se déchausse pas. Les chaussures font partie intégrante de la tenue. Au pire, en cas de météo désastreuse, on emporte avec soi des chaussures de réception que l'on enfilera avant de sonner chez son hôte.
  6.  Pas de  " bon appétit" en début de repas. La maîtresse de maison s'assiéra en disant simplement en souriant: je vous en prie.
  7.  Pas de téléphone à table et sous aucun prétexte. Il fort impoli de s'isoler dans sa bulle pour répondre à des texto. Si pour des raisons professionnelles, vous devez être joignable, informer en la maîtresse de maison à votre arrivée. Excusez-vous et isolez vous ailleurs que dans les toilettes. D'autre pourraient en avoir un urgent usage. 
  8.  Promptitude, discrétion  des aurevoirs. On n'entame pas une conversation sur le pas de la porte. On chuchote dés 22h et on ne crie, rigole pas dans la rue, hors de l'immeuble. 
  9. Remerciements : on remercie par écrit n'importe quelle invitation aussi bien un café dans un salon de thé qu'une invitation formelle à dîner. On le fait sans parler du repas et de la nourriture, mais pour la compagnie, l'ambiance, la disponibilité de son hôte.
  10. Répondre dans les 24h par écrit à tout réception d'une invitation. Il est des plus incivile de ne pas le faire. Si votre réponse dépends d'une organisation à adapter, informez votre hôte de la date à laquelle elle aura réponse. Par ex: Je ne peux te répondre pour l'instant, je te donnerais réponse le tant du tant. et mettez un point d'honneur à lui répondre. Au risque de vous voir désinvité dans les formes!

 

Il y a encore une foule de règles de bienséance à connaître, libre à vous de creuser le sujet. 

N'hésitez pas à poser des questions, nous chercherons ensemble . 


09/10/2019
0 Poster un commentaire