Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Cotisation retraite

233 appréciations
Hors-ligne
Ce matin nous avons reçu deux lettres de la caisse AVS (pour les français, c'est le revenu social auquel nous avons cotisé pendant notre temps de travail, le revenu de base) après une demande du calcul de nos rentes mensuelles AVS. Si ma rente est complète (oui oui ) ce qui est assez rare pour être mentionné, cela est du à des pleins temps avant de me marier et d'avoir élevé trois enfants et d'avoir encore travaillé pendant mon mariage entre 60% et 30%. Pour la société suisse, c'est tout bon, j'ai fait ma part. 
La surprise est venue du coté de Sir Plume soumis au revenu moyen de 84'600 pendant 42 ans !  La caisse n'a pas tenu compte de deux années (1979 et 1980) ce qui baisse le revenu de 100 fr par mois    .

 Sir Plume est collectionneur, très conservateur. Il a retrouvé soigneusement classé dans le classeur archive sous AVS un carnet de paiements effectués par lui (une sorte de carnet de lait avec des timbres attestant ses versements) quand il était étudiant. Ces deux années ont été un temps très difficile pour Sir Plume car il a perdu son papa. Pourtant il se souvenait du sentiment désagréable qu'il a vécu quand il devait payer 200 CHF alors qu'il était sans revenu aucun (les fameux 400.-que l'on doit payer annuellement quand on est étudiant actuellement). Le côté désagréable de la chose a fixé son souvenir. 
L'AVS stipulant dans sa lettre que si des cotisations adaptées on été versées ces deux années-là et qu'il en avait les justificatifs, ils réviseraient le calcul, nous voilà parés !

Il est très important de garder ces pièces jusqu'à l'âge de la retraite, les certificats de salaire, les fiches de paies, les attestations de paiement des cotisations qui permettront d'évaluer au plus juste votre rente de base. 
 
Dites-le à vos jeunes.

 

Dernière modification le mercredi 12 Décembre 2018 à 10:19:44
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

356 appréciations
Hors-ligne
Tu as raison il faut le dire aux jeunes. Moi personne ne m'avait rien dit et j'ai perdu une année quand je suis partie en mer.
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

233 appréciations
Hors-ligne
Les dures leçons de la vie !
Moi, personne ne m'avait prévenu que j'allais devoir payer des impôts sur mon salaire d'étudiante infirmière. L'état prélevait à la source 400.- sur les 700.-que je gagnais en remboursement de la "bourse" qu'il m'avait avancée. Mais les impôts j'ai du les payer sur l'entier de mon revenu, sans pouvoir déduire le remboursement puisque c'était notifié en tant que Bourse et non d'avance !  
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

356 appréciations
Hors-ligne
Comme tu dis. On est toujours plus malin après.
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

233 appréciations
Hors-ligne
 On n'en est pas mortes, même si sur le moment j'ai trouvé et d'autres (des amis) cela parfaitement injuste !
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres