Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Lapalisade

205 appréciations
Hors-ligne
Pas étonnant donc que la santé des enseignants soit également la préoccupation numéro un des directeurs d’établissements scolaires. «C’est un vrai problème dont les causes sont multiples», souligne encore Jean-Marc Haller. Parmi celles-là, la mise en place du nouveau plan d’étude romand, mais surtout la nouvelle politique de l’école inclusive, ou encore l’arrivée des nouvelles technologies à l’école. Des éléments, jugés positifs, mais qui entraînent une surcharge de travail, sans davantage de moyens. (Le Matin)


Quand on voit ce que cela a provoqué comme surcharge de travail chez Sir Plume, cela se fait tout simplement sur le dos des enseignants  et surtout des maîtres de classe qui doivent en plus de leur job, sur leur temps libre (!!!) sans être payé pour cela, assister à de nombreux réseaux, alors que pour l'ensemble des autres intervenants c'est pris sur leur temps de travail et donc rémunéré. 
Allez vous étonner des épidémie d'absentéisme après ça !  
 j'aimerai quand même bien savoir quel employé accepte sans râler de faire 30% de travail gratuit en plus de son travail !!!
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :