Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Les croisières et moi

260 appréciations
Hors-ligne
 Je juge assez sévèrement ceux qui montent sur ces bateaux depuis une vingtaine d'année. Que les prix soient revus à la baisse et qu'ils démocratisent ce genre de vacances, me conforte dans mon jugement et tant pis si je ne me montre pas très ouverte de ce côté là. 

Le salaire du personnel au service des clients sont ridiculement bas, on les éloigne de leur famille 10 mois par an, et ce personnel vient de pays émergeants, voir carrément pauvres. Au recrutement (oui, on peut parler de rabattage, des personnes spécialement occupées à parcourir les campagnes et les arrières pays de l'Asie du Sud-est) leur font miroiter des pourboires qu'ils ne reçoivent pas, ou si largement en-dessous de ce qui se pratique réellement que ce n'est plus qu'une question d'esclavage moderne, ou de traite humaine. Ce n'est pas parce que ce personnel souris et est habillé d'uniforme de service donnant une apparence de professionnalisme que c'est le cas.
Je ne parle pas ici des officiers de marine qui dirigent le bateau. 
 ça c'est pour le côté moral de l'entreprise.

Nous avons vu plusieurs fois que les cas de maladie , d'épidémies sont flagrants et cela bien avant le corona virus. Gastro-entérites, grippe, typhoïde (oui oui !) ont nécessité des mises en quarantaine strictes, des errances de bateau dans les Caraïbes, car aucun port n'acceptaient de les recevoir et ils ont même du être ravitaillés en nourriture au large, pour certains.
Au niveau sécurité on se souvient tous du naufrage du Costa Concordia et des  énormes lacunes de sécurité sacrifiées sur l'autel du bénéfice et du rendement et des profits !
 Sans parler des incendies à bord, qui intoxiquent à mort parfois les passager par les fumées toxiques des  moquettes posées partout. 
Je suis bien aise d'apprendre hier que les deux personnes chinoises d'un bateau comptant 6'000 personnes, ne sont pas porteuses du coronavirus actuel, mais sinon ???? 

Vous imaginez, 5'000 personnes qui débarquent à Rome, Venise ou Barcelone, Marseille qui essaime dans la ville et sont tous des porteurs inconscients ( en période d'incubation il n'y a pas de symptômes ) de ce funeste virus ?

Et je ne parle pas encore de pollution. On sait que ces bateaux sont d'invraisemblables entreprises polluantes et font des dégâts considérables dans le milieu marin, sur les côtes, dans les ports et même dans la Ville de Venise qu'ils ont irrémédiablement endommagée. 

Bref aucun moyen de transport ne cumule autant de désavantages.  Alors avant de nous mettre X taxes climatiques, on ferait bien de s'attaquer à ce problème, ce qui est très loin d'être le cas 

Pourquoi diable continue t'on à en construire ???
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

41 appréciations
Hors-ligne
Avec le covid, qui touche le monde entier, ça a bien fait chuter ces croisières (qui ont été des clusters géants au début de cette pandémie! )

260 appréciations
Hors-ligne
Ah ça oui !




Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres