Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Souvenirs, historique de la famille.

233 appréciations
Hors-ligne
Sir Plume a décidé de s'attaquer à un gros morceau: un carton de banane remplis à ras bord de petits classeur de récépissés de factures datant depuis des lustres… C'est une manière de remonter le temps et de constituer en plus des photos, une sorte de journal de la famille. Les cours de danse de Fille Aînée et le jardin d'enfants, les peurs (assurances vie ou risque purs), les dettes (les leasings de voitures) des modes de faire qui n'ont plus cours du tout, factures de téléphone ( qui témoignent du temps que je passais au tel avec maman pour la soutenir), une addition d'un restaurant ou d'un hôtel… toutes ces petites dépenses qui racontent à leur manière le quotidien d'une famille lambda… et les moments forts (je ne me suis pas encore remise de la facture de restaurant des 60 ans de maman, environ 700.- alors qu'on tirait le diable par la queue pour boucler nos fins de mois de l'époque) mais aussi des fiches de paies de mon travail, 3 ans à 60% avec trois enfants, le dernier encore dans les pampers… sans aucune garde !!!), puis à 20% pendant 10 ans avec N°2 en mode explosif …. Les réservations de gîte de vacances… , le cours de théologie, l'école des parents , le cours de peinture sur soie, l'investissement du matériel de scrap, c'est vrai que cela en fait du papier. Maintenant que tout se passe par internet … c'est à nous de fixer les événements forts ou quotidiens.
En regardant dans le rétroviseur de notre vie de famille, je suis contente, on a relevé de sacrés défis financiers aussi bien que de santé, ou de travail !
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

356 appréciations
Hors-ligne
Sacrée archéologie familiale! 
Je ne garde jamais tout ça moi 😲
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

233 appréciations
Hors-ligne
Ce sont des témoignages de notre vie. Avec on fait ce qu'on en veut. Sir plume va en faire une sorte de journal de la famille qu'on relira quand on sera encore plus vieux. Je comprends tout à fait que tu ne gardes rien de tout cela. Moi j'aime bien ! Et Sir Plume encore plus que moi.  
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

356 appréciations
Hors-ligne
J'aimerais bien envisager ma vieillesse avec l'idée que je ne vis pas dans le passé et garder un intérêt pour ce qui a à venir. En serai-je capable, je n'en sais rien 😉
Toi, tu me diras que tu feras les deux, passé et avenir.  Cela ne m'étonnerait guère 😁
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

356 appréciations
Hors-ligne
Et moi je n'aurai sans doute pas le souci de la transmission aux petits enfants 😉
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

233 appréciations
Hors-ligne
Nous avons besoin de poser les bases d'une histoire de famille, moi venant de famille explosées et Sir Plume venant d'une famille partiellement décomposée. Cela s'inscrit en nous qu'on le veuille ou pas. C'est une manière de restaurer quelque chose de l'ordre des racines.
Je vois combien raconter le passé à BM a été bienfaisant et l'a aidée à s'acclimater dans son nouveau lieu de vie. Maintenant, le passé n'a plus aucune importance pour elle, mais ce n'était pas le cas au tout début. Et nous sommes sa mémoire.
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

233 appréciations
Hors-ligne
Ce travail est un véritable énoncé à la Prévert: le prix de notre premier véhicule, ses réparations, en passant par la facture du test de Gutrie pour Fille aînée, test qui se fait à la naissance (on pique le talon du Nouveau-né), en passant pas des facture de livre de France-loisir... des frais de dentiste… on se remue plein de souvenirs des bons et des moins bons ! On constate combien on était démunis de ressources (financière entre autres) d'appuis familiaux. J'espère que nos enfants ne se sentent pas aussi perdus que nous l'étions devant les aléas de la vie. Combien de mauvaises décisions à postériori avons nous prises… On ne re ferait plus du tout de la même manière, mais à l'époque nous manquions cruellement d'expérience !
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

356 appréciations
Hors-ligne
Tu comprends pourquoi je préfère ne pas me pencher par trop sur le passé 😉
Mais fais-toi que vous avez fait au mieux avec ce que vous aviez.
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

233 appréciations
Hors-ligne
Il y a de belles et bonnes surprises aussi ! 
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

233 appréciations
Hors-ligne
Rigolo!
-Tu savais toi qu'on avait payé des cours de tir à notre cadetn°3 quand il avait 7 ans ?
 Moi
- A 7ans ????? je devais être complétement folle et toi avec, comment a-t'on pu permettre une chose pareille ?
 - N°3 c'est n°3 ! Il a toujours aimmer les armes...
- oui mais….. je vais lui demander à quel âge il a tiré pour la première fois avec une arme...
Une réponse plus tard: à 12 ans un tir à la carabine à air comprimé lors d'une fête de son collège !
- oui, mais alors, c'est quoi cette facture de 130.- pour la société de tir de Colombier ?????
...
- Je sais ! C'est la réservation du stand de tir pour tes 40 ans !

 Ou comment regarder le passé et faire remonter les souvenir à la surface !

Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

233 appréciations
Hors-ligne
Après les factures, voilà toute la correspondances de nos amis et notre correspondance intime. Faire-parts de naissances, de deuil, de mariage, des uns et des autres, cartes postales de vacances de la famille et des amis. Les 8/10 ème passent à la poubelle après avoir été soigneusement relus une dernière fois. Le filtre entre je garde et je ne garde pas est surtout celui-ci. A une période où le téléphone était très onéreux nous échangions lentement, par écrit. Donc un certains nombres de faits sont touchants et fondamentaux de certaines relations voir  de leur rupture. Ces documents pourront souligner, expliquer à nos enfants qui les liront quand ils trieront nos archives, une fois leur parents décédés.
Quelque part, on apprivoise lentement notre disparition. 

Défaire un nœud : progresser dans l’acceptation que les choses ont changé … la Vie est passé par là
Ce n'est pas parce qu'une expérience ce termine qu'elle ne méritait pas d'être vécue. On n'a pas le choix, pour aller de l'avant, il faut faire un pas devant l'autre et si l'ont essaie d'éviter ce qui nous fait mal, alors on n'ira jamais nul part.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres