Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

A bout !

260 appréciations
Hors-ligne
Bm 96 ans ne supporte plus du tout sa voisine grabataire sourde et aveugle de 105 ans... Cette dernière fait des petits bruits, des petits gémissements, surtout nocturne. Après avoir mis la direction et les infirmières de l'EMS au courant de l'inconfort de ma BM, nous les avons mis en garde d'une dérive possible dans l'agression physique de ma BM sur sa voisine de chambre. Vu que pas grand chose ne se passait... Ils ont bien fait dormir ma bm dans une autre chambre quelques nuit mais elle réintégrait sa chambre en journée.
Cette nuit, les veilleurs ont pris BM en flagrant délit d'agression et de tentative d'étouffement sur sa voisine.... Ils ont pris des mesures immédiates de changement de chambre, pour la nuit. Mais ce matin, le personnel a remis ma BM dans sa chambre avec sa voisine, minimisant les faits de la nuit ou pensant que cela ne se reproduirait pas.
Je ne pense pas que ma BM voulait attenter à la vie de sa voisine, mais qu'elle était à bout et cherchait un moyen de ne plus l'entendre en la bâillonnant.
Cet après midi, nous allons participer au changement de ses affaires dans une autre chambre à deux lits en priant le ciel qu'elle supporte sa nouvelle voisine de chambre. Pour le moment, il n'y a pas de chambre a 1 lit de disponible dans cet EMS.
Nous espérons que la famille de la victime, ne déposera pas plainte... cela s'avérerait totalement inutile: ma BM souffre de démence sénile (totalement irresponsable, car dans l'incapacité d'évaluer les conséquences de ses actes) et ne se rappelle déjà plus ce qui s'est passé cette nuit. Elle est déjà au bénéfice de prestation complémentaires et n'a pas de quoi payer des dommages et intérêt au civile. Ne comprendrait pas pour quoi il y a un procès. D'autre part la responsabilité incomberait à l'EMS qui n'a pas pris immédiatement des mesures pour l'éloigner de sa voisine de chambre ...
Quand nous avons averti le personnel de ce qui se passait, on nous a parlé de "blagounette" entre compagnes de chambre...
Je ne suis pas certaine que nous pourrons partir en vacances... :pf:
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
Et si tu partais tranquillement en vacances et laissais à l'EMS le soin de gérer ce pour quoi on fait appel à lui?
Il faut parfois savoir lâcher un peu le contrôle....
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

260 appréciations
Hors-ligne
Tu rêves...
Nous avons déménagé une partie de ses affaires dans l'autre chambre. En passant, nous avons noté la disparition de ses pantoufles, de sa jaquette... et une partie de ses affaires de toilettes se sont mystérieusement volatilisé pendant que je parlais à l'infirmière de garde,. retrouvées dans la chambre d'une autre résidente qui s'était servie au passage du chariot transportant ses affaires de nuits. :sifleur:
ça, c'est pour les détails.
Quand nous sommes arrivés à 14 heures, elle était dans un état de crise avancée et suicidaire . L'EMS ne veut pas la garder et nous avons dû l'hospitaliser sous plafa en psycho-gériatrie à Cery ( ça nous change ;) ) Pour quoi un plafa ? Parce que Cery refusait de la prendre mais qu'il est obligé de le faire sous contrainte administrative. Or, elle mis la vie d'autrui en danger et menace de suicider . Elle remplissait toutes les conditions d'une hospitalisation d'urgence sous plafa.
Au moins, je vais dormir tranquille, elle ne va pas pouvoir sauter par la fenêtre là-bas. Pour ce qui est de rester sage, c'est une autre histoire, elle est dans une chambre à trois lits :sifleur: . Mais elle est sous la responsabilité de Cery... L'EMS ne veut pas la reprendre ne pouvant plus garantir sa sécurité. Le BRIO doit lui trouver un autre lit dans un EMS psycho-gériatrique. Elle devra de nouveau s'acclimater, prendre de nouveaux repères et c'est quand même un sacré arrachement à ses habitudes à 96 ans. Sans parler des démarches administratives pour nous.
Nous allons partir en vacances, mais il est fort probable que Serge revienne quelques jours pour la déménager et l'accompagner dans ce nouveau chapitre de sa vie. Il est or de question qu'on l'abandonne dans cette situation. C'est aussi cela la solidarité familiale et trans-générationnelle.

Au passage j'étais plutôt bienveillante en pensant qu'elle n'avait voulu que faire cesser le bruit. Ce soir elle revendique le fait d'avoir essayer d'étouffer sa voisine car "elle ne mérite pas de vivre cette s.... ce n'est plus une femme, c'est un animal, elle n'a qu'a crever... ! "
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
Ouais, ça ne donne pas vraiment envie de vieillir!!
Je comprends bien que dans une situation de crise on se doive de rester là. Je ne pensais juste pas, à te lire, que la situation était aussi grave.

Ceci dit, il faut savoir que ce genre d'évènements arrive de plus en plus souvent dans les EMS vu le vieillissement général de la population. Les établissements et le personnel n'y sont pas forcément préparés.
C'est un réel défi sociétal, qu'on ne résoudra pas uniquement en faisant appel aux proches.
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

260 appréciations
Hors-ligne
Je suis très triste de ce qui arrive !
Pas de répit pour les braves. Samedi, c'était le premier jour des vacances... :pf:

Quand ce n'est pas N°2, c'est BM ... Et il n'est pas question que nous laissions tomber qui que ce soit. Dans une autre conversation, tu disais Mona qu'il faut faire confiance à nos proches dans le grand âge C'est bien parce que nous aimons ma BM sans condition, qu'on l'accompagne sur son chemin de vie malgré le fait qu'elle a presque commis l'irréparable. Une tentative de meurtre, ce n'est pas rien et la maladie n'excuse pas entièrement les faits. Oui pour la justice et le monde médical, mais non en terme de conscience de ce qui est bien et mal. Au fond, la maladie nous met à nu, et révèle ce qui nous tisse profondément. Ma BM a toujours du se battre dans la vie elle a développé une bonne dose d'agressivité pour obtenir de quoi survivre. Et nul doute qu'elle aura tôt ou tard une chambre individuelle après ce qui vient de se passer.
Mais comme toi, je reconnais qu'il ne fait pas bon vieillir, quand notre esprit nous joue des tours, qu'on ne se sent plus entendu, ni compris, qu'on se sent victime des situations que l'on n'a pas choisi et qu'il faut endurer des contraintes financières et/ou administratives.
pour info : Seule une assurance entièrement privée l'aurait mise à l'abris d'une chambre commune... pas une complémentaire.
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

260 appréciations
Hors-ligne
Visite du Jour.
Ma BM est abandonnée dans une chambre où l'attention est focalisée sur sa voisine de chambre qui n'arrête pas de sonner. En 3 heures nous avons compris que sa voisine décompense gravement sur le plan physique. Personne n'adresse la parole à ma bm la laissant seule dans son lit, alors qu'elle aimerait aller à la salle de TV. Elle ne mange plus faute d'un service correct. On lui dépose un plateau fermé devant elle, à elle de se débrouiller. Les portions sont trop copieuses pour elle et lui font peur, alors elle ne mange rien. Il suffit de lui proposer de plus petites quantités dans une petite assiette pour qu'elle mange... Elle était si affamée qu'elle s'est littéralement jetée sur ses babas au rhum. Nous avons dû attirer l'attention de l'infirmière sur les faits, réponse, on n'est pas assez nombreux le week-end... :crise:
Pas de Tv dans la chambre, pas de radio, pas de téléphone, pas d'animation le week-end . Ses journées sont épouvantablement longues. On dirait la prison !
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
Je serais nettement plus nuancée que toi pour parler de tentative de meurtre! Que tu le veuilles ou pas, elle n'est pas responsable car elle n'a pas son discernement pour apprécier le degré de gravité de ce qu'elle fait ou qu'elle dit. Il faut accepter que sa réalité n'est plus la même que la tienne.
Par rapport à l'agressivité, c'est à l'environnement d'intervenir et protéger ce qui doit l'être.
De même par rapport au fait que tu penses qu'on la néglige le temps d'une situation dans l'urgence, je crois aussi qu'il ne faut pas voir les manques avec nos yeux. Peut-être que Mme BM s'est jetée sur les babas juste parce qu'elle est gourmande et qu'elle n'avait pas si faim que cela. Et si elle s'ennuie un peu un après-midi, est-ce si grave? Elle peut utiliser les ressources qui lui restent pour faire face. Si cela se trouve le personnel soignant savait très bien que vous alliez venir et, dans cette situation, pouvoir prendre le relais auprès d'elle. C'est vrai que les we, le personnel est sans doute en effectif réduit, et quand il se passe quelque chose au niveau vital et qui mobilise fortement, il lui faut bien lâcher des choses qui seraient faites sans doute volontiers si c'était possible.
Je sais que tu n'aimes pas ma manière de relativiser les choses, ce n'est pas nouveau ;) mais je le fais quand même. Trop vieille sans doute pour changer : s

J'espère quand même que cela ne va pas vous empêcher de partir en vacances. C'est dans une semaine, non?
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

260 appréciations
Hors-ligne
Discussion ce matin sur le week-end avec l'équipe de soins qui a reconnu la mauvaise prise en charge de ces deux derniers jours et s'en est excusée... Donc tu peux relativiser, Mona ;). Ils sont venu de leur propre chef vers nous...
Nous avons rendez-vous avec les médecins cet après midi.
Oui elle est irresponsable, mais comme je l'ai dit plus haut, elle avait quand même une petite perception de ce qu'elle faisait et accepte comme une punition d'être privée de sa chère tv... alors que l'absence de tv dans les chambres est surtout pour ne pas fatiguer inutilement son cerveau et celui des autres locataires de la chambre. Elle a pu discuter ce matin avec une infirmière qui nous a dit ensuite qu'elle est un peu malheureuse de ce qu'elle a fait. C'est flou dans sa tête et dans sa mémoire. Il lui reste une impression de grosse bêtise, d'avoir fait quelque chose de mal. Mais quoi au juste, elle ne sait plus très bien, voir oublie.
Ce matin, jour de semaine, il y avait de la vie dans le service, et elle était habillée correctement. n'avait pas faim... ;) Cela me rassure un peu et je peux envisager de partir un petit peu plus tranquille. Pour son Fils, mon mari, c'est plus difficile. Il est triste de ce qui arrive à sa petite maman
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Journal de bord.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres