Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Neuroleptique et prise de poids.

260 appréciations
Hors-ligne
C'est connus de tout le secteur médical les neuroleptiques (antipsychotiques)  modifient à moyen et long terme le métabolisme dans son ensemble et le métabolisme des sucres en particulier. Il est connu que la co-morbidité diabétique est plus élevée dans la population psychotique sous ttt.
 Notre fils n'échappe pas à ces troubles du métabolisme. Actuellement son cholestérol est très haut et son taux de sucre flirt avec la moyenne supérieure... il a pris 42kg en 15 mois !!!!!
Il est motivé pour perdre du poids. Mais rien de ce qui se fait habituellement ne peut se mettre en place pour lui. Il cuisine peu, ne mange pas de légume ou si peu, fatigué, las, il mange froid, de la charcuterie, du pain, boit des Redbull en remplacement de la bière et du cannabis. Impossible de lui demander une discipline... il n'ouvre pas la porte pour des repas à domicile et veut garder son autonomie et son indépendance.
Nous sommes allés chez son généraliste qui a décidé d'une méthode douce que nous (moi sa représentante thérapeutique) mettre en place. 
Pour commencer, il doit manger à table en tournant le dos à son ordinateur et de se concentrer sur le repas. Le manger en posant ses couverts entre chaque bouchées. Comme il mange seul, il a peur de déprimer seul devant son assiette, mais ne veut pas pour autant manger en compagnie
Dans un deuxième temps, il devras suivre un cours de pleine conscience pour bien maîtriser la technique afin de l'appliquer à ses repas.
Les neuroleptiques diminuent jusqu'à disparition le sentiment de satiété. Ce qui fait que les portions sont souvent énormes et qu'il lui arrive de vomir d'avoir trop mangé. Il faut donc apprendre à son cerveau à reconnaître/percevoir la faible impulsion donnée pour arrêter de manger.
Difficile !!!
L'objectif à moyen terme est d'arrêter de grossir. Impossible de perdre du poids sans une stabilisation du poids pris...  Objectif pour avril l'an prochain moins 5 kg ! À ce rythme, il va falloir beaucoup d'années pour perdre ce poids pris en 15 mois.
Pour le cholestérol, on ne fait rien. Pour le sucre non plus...
N°2 est en danger, le médecin le lui a dit. Il risque une crise cardiaque, une attaque cérébral, ou hépatique à tous moment. 
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
Sacré programme! J'ai peine à imaginer qu'il arrive à se plier à ces consignes... quoique, il peut surprendre.
Alors oui, il vit dangereusement et cela nous renvoie à notre impuissance. Mais en fin de compte tout malade qu'il puisse être, il est acteur de sa vie et porte une part de responsabilité. Ce n'est pas à ses parents ou à la société de se sentir coupable. Mais je sais, c'est difficile 
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

260 appréciations
Hors-ligne
Alors oui, il vit dangereusement et cela nous renvoie à notre impuissance.
L'impuissance et moi ça fait deux ! On va l'accompagner comme on peut dans cette démarche. Surtout ne pas aller trop vite, et encore moins mettre de la pression tout en sachant que sa vie est en danger...  !
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

260 appréciations
Hors-ligne
Evidemment c'est un sujet qui touche les proches de patients... voilà qu'à peine j'ai mis un message ce matin que je reçois déjà des e-mail me posant des questions comme si j'étais une spécialiste
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

260 appréciations
Hors-ligne
N°2 à perdu 16kg !!!! Il est maintenant suivi par une diététicienne. Le pb, c'est qu'elle ne tient pas compte de la spécificité de la maladie et lui donne des consignes comme à vous et moi et tient un discours très orthorexique !  
Nous le soutenons comme on peut, mais cela se voit et il se sent déjà un peu mieux . 
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
Félicitations à ton fiston 👍
Peut-être que le fait d'être considéré autrement que comme un malade l'aide plus dans ce contexte-là?
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Journal de bord.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres