Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue


260 appréciations
Hors-ligne
Bah, il ne fera certainement pas aussi froid que ce matin à Dublin: 3 ° et un vent, une bise carabinée par-dessus le marché... En arrivant à Cointrin avec 17 ° on suait ;). Ici, c'est vraiment le printemps, les fleurs, le frisson vert sur les arbres, les murs tapissé de fleurs violettes... là-bas rien de tout ça. Au passage nous avons appris du guide vert que le printemps est la meilleur saison pour visiter l'Irlande, il y pleut moins qu'aux autres saisons... que dire... Nous avons pas mal de photos au soleil, mais nous avons eu beaucoup de pluie aussi. Peut-être qu'il faut y aller plus tard dans le printemps, cette année, Pâques était vraiment tôt.
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
Beau rafraichissement du blog ;) C'est le printemps ici mais la neige risque de redescendre à 700m demain :( Tu nous ramènes le froid de Dublin, coquine!
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

260 appréciations
Hors-ligne
J'ai du pain sur la planche, pas loin de 2'000 photos à trier retoucher ou recadrer avant de les mettre en ligne dans l'album de photos... sous "Pierres d'Irlande" pierres, car il y a plus de pierres que de paysages et ces derniers sont minéraux...
 Le voyage nous est revenu à environ 110 francs par jour tout compris sans l'avion (360.-)logement, hôtel, loc de voiture, essence, péages, visites, achats cadeaux, nourriture, restaurant, donc 55.-/personne. Donc c'est encore très accessible ! Il faut dire que nous savons y faire pour ne pas nous ruiner.;)
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

260 appréciations
Hors-ligne
La duchesse de Cambridge étant en Inde et l'ouverture d'un deuxième blog sur un dressing inspiré de sa garde-robe pour les rondes... je traine un peu à mettre en ligne nos photos... il faut dire aussi que la coquine se change trois fois par jour... et que chercher à chaque fois une inspiration sur le net est une chasse au trésor ( ;)   ). Alors entre deux corbeilles de repassage, BM et N° 2, les chemises de Sir Plume, les courses, le ménage, le coiffeur, balader une demi-heure, le courrier et la gestion des blogs, mes journées se trouvent bien occupées. Reste les soirées, me direz-vous ?  Le soir je fais trop d'erreurs et je perds du temps, ce qui est fait doit être refait à tête reposée, donc le soir c'est tv, ou lecture...
Patience donc, elles arrivent ces fameuses photos.
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
Découvrir tranquillement tes photos me va très bien, y a pas l' feu au lac ;)
Je ne fais pas le quart de ce que tu fais et je trouve que mes journées passent trop vite! Alors...
Je suis allée voir ton autre blog mais je dois avouer que je ne suis pas trop fan. J'espère que tu ne m'en veux pas trop?
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

260 appréciations
Hors-ligne
J'espère que tu ne m'en veux pas trop?


Pas du tout. Tu n'es pas le public cible !!! J'ai déjà des retours favorables t'inquiète pas !
Et il faut dire que ce voyage est spécial... entre tenues protocolaire et tenues bohême... Ce n'est pas triste.

Je ne suis pas encore au point avec les articles... ce n'est pas encore convivial... Ce sont les débuts...
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

260 appréciations
Hors-ligne


On voit vaguement un petit trait vertical sur la falaise au-dessus de moi un peu à droite de ma tête... Cliquer sur la photo pour la voir en plus grand) cela donne la dimension du site... c'est une personne qui se balade sur le sentier... ;)
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
Vous avez choisi le meilleur moment pour aller voir ces falaises :oui:
Ce devait être très impressionnant!
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

260 appréciations
Hors-ligne
En reclassant les photos, en voilà une très rigolote et très emblématique de notre voyage. Chaque fois que nous devions marcher dans la campagne, c'était épouvantablement détrempé, là je suis partie pour 600m de gadoue ;)

Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

260 appréciations
Hors-ligne
 Et ouf, toutes les photos sont dans l'album et en plus avec une orthographe correcte, merci Sir Plume...
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, d’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

380 appréciations
Hors-ligne
On a presque besoin de prendre des bottes pour aller visiter l'Irlande! Pas drôle de toujours devoir faire attention où on mets les pieds. La boue est ce que je déteste le plus en montagne, c'est encore plus dangereux que la neige et si on tombe, pas besoin de te faire un dessein.
Il y a quelques années, je suis tombée, en Gruyère, la tête la première et de tout mon long dans un pré en descente et tout boueux. Je me suis un peu débarbouillée dans le prochain ruisseau mais je ne te dis pas l'allure quand je me suis présentée à la réception de l'hôtel où nous avions réservé une chambre : s Je crois que je n'ai jamais autant apprécié ensuite la douche et les Bains de Charmey.
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)


Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Journal de bord.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres