Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

La petite phrase du lundi - En route !

252 appréciations
Hors-ligne
Voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent: «Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage.» (…) Entrant dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage; ouvrant leurs coffrets, ils lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. (Matthieu 2:1-2 et 11)

Quelques phrases que j'ai écrites, lors de ma méditation cette nuit, vers 4h du matin...

Les mages ne s’installent pas. 
Une lueur inhabituelle leur fait entrevoir un autre signe. Ils ont compris que la vie du croyant est une longue marche et qu’il n’est pas question de s’incruster dans des façons de penser et d’agir. L’Evangile les met en route, devient le moteur de leur marche, le chemin sera parfois difficile, il faudra traverser montagne et désert ruisseaux et rivière, ne pas se perdre les nuits nuageuses.
Celui-là  qui se met en route avec l’Evangile, découvre l’Etoile.
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, dÂ’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

378 appréciations
Hors-ligne
C'est très beau ce que tu as écrit même si cela ne correspond pas du tout à mon ressenti lorsque je lis ce texte :bisous
Bien sûr je le connais presque par cœur pour l'avoir entendu souvent à Noël lors du culte. Il me fait l'effet d'une sorte de rituel qui marque cette période.
Mais actuellement ma lecture est plus profane et le fait que des gens viennent d'Orient pour se prosterner devant le roi des Juifs et lui offre des cadeaux, ça ne me parle pas du tout. Au contraire ça me dérange et ça m'évoque trop de conflits et de guerres.
Donc je préfère me tenir à l'image d'Epinal et considérer les rois mages comme les 3 petites figurines que j'ai installées dans ma crèche de Noël :sourire:
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

252 appréciations
Hors-ligne
La lectio divina est une manière, parmis d'autres, de  retrouver de la saveur au texte biblique. Je ne peux pas me nourrir d'images d'Epinal, tu penses bien. Cela ne veut pas dire que je ne suis pas en pétard avec ce qui se passe dans cette région du monde ou d'autres. 
Dans ma voiture, je chante souvent un petit air bien connu ( non non rien a changé) qui reste d'actualité année après année.

 C'est l'histoire d'une trêve
Que j'avais demandée
C'est l'histoire d'un soleil
Que j'avais espéré
C'est l'histoire d'un amour
Que je croyais vivant
C'est l'histoire d'un beau jour
Que moi petit enfant
Je voulais très heureux
Pour toute la planète
Je voulais, j'espérais
Que la paix règne en maître
En ce soir de Noël
Mais tout a continué
Mais tout a continué
Mais tout a continué

Non, non, rien n’a changé
Tout, tout a continué
Non, non, rien n’a changé
Tout, tout a continué
Hey ! Hey ! Hey ! Hey !

Et pourtant bien des gens
Ont chanté avec nous
Et pourtant bien des gens
Se sont mis à genoux
Pour prier, oui pour prier
Pour prier, oui pour prier

Mais j'ai vu tous les jours
A la télévision
Même le soir de Noël
Des fusils, des canons
J'ai pleuré, oui j'ai pleuré
J'ai pleuré, oui j'ai pleuré
Qui pourra m'expliquer que ...

Non, non, rien n’a changé
Tout, tout a continué
Non, non, rien n’a changé
Tout, tout a continué
Hey ! Hey ! Hey ! Hey !

Moi je pense à l'enfant
Entouré de soldats
Moi je pense à l'enfant
Qui demande pourquoi
Tout le temps, oui tout le temps
Tout le temps, oui tout le temps

Moi je pense à tout ça
Mais je ne devrais pas
Toutes ces choses-là
Ne me regardent pas
Et pourtant, oui et pourtant
Et pourtant, je chante, je chante

Non, non, rien n’a changé
Tout, tout a continué
Non, non, rien n’a changé
Tout, tout a continué
Hey ! Hey ! Hey ! Hey !
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, dÂ’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

252 appréciations
Hors-ligne
Et parce qu'une vie est une vie:
http://www.lematin.ch/monde/fillette-tweetait-enfer-dalep-evacuee/story/16206205 Il y a parfois de bonnes nouvelles !
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, dÂ’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres