Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

Tiré du Film Indian Palace

252 appréciations
Hors-ligne
"En Inde, on a un dicton qui dit "à la fin de l'histoire, tout finit par s'arranger"...Donc si tout n'est pas arrangé, c'est qu'on n'est pas à la fin de l'histoire..."
 
"Le seul véritable échec c'est de ne rien tenter, et le succès se mesure à notre capacité à surmonter la déception.(...)
Chaque matin nous nous levons, et nous faisons de notre mieux, c'est la seule chose qui compte."
 
"Celui qui ne risque rien, ne fait jamais rien et n'arrive jamais à rien. La seule chose dont on peut être sûr, c'est que l'avenir nous surprendra. Mais peut-être que ce que l'on redoute, c'est de refaire les mêmes erreurs? Alors nous devons nous réjouir du changement."

 
- Extraits du film "Indian Palace"


Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, dÂ’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

378 appréciations
Hors-ligne
Je pense que tu as aimé le film 😉
Je n'en ai revu qu'une partie cette semaine car j'étais trop fatiguée et je suis allée me coucher. Mais j'avais bien aimé ce film lorsque je l'avais vu la première fois
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

252 appréciations
Hors-ligne
Judi Dench et Maggie Smith ce ne pouvait pas être mauvais ! mais j'ai aimé le sujet du film, et les dialogues émaillés ici et là de philosophie désenchantée.
Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, dÂ’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

378 appréciations
Hors-ligne
Tu as regardé la suite?
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

252 appréciations
Hors-ligne
Pas jusqu'au bout, trop fatiguée ! Et toi ?

Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, dÂ’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »

378 appréciations
Hors-ligne
Non, parce que je l'avais déjà vu. J'ai regardé "Tamara Drewe", un film de Stephen Frears sur Arte. Film typiquement anglais. Paysages campagnards que j'aime et personnages décalés, tous les travers de l'humain. Cela me change des éternels films d'action ou policiers 
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

252 appréciations
Hors-ligne
Des personnages décalés, j'en ai dans mon entourage, alors voir des film avec, me gonfle un peu. 
 Je sais bien qu'il faut fréquenter les barbares, les marginaux et les fous, que cela nous interroge. En théorie oui, parce qu'en pratique, je fatigue un tantinet

Gardez la malicieuse jeunesse qui court les yeux émerveillés au-devant du monde et qui de tout, de la fleur comme du jardin, dÂ’une miette comme de tout le festin, de peu, de rien, comme de beaucoup, tire la même joie. »
Profil supprimé


378 appréciations
Hors-ligne
Mais c'est bien ce que permet la fiction, s'émotionner sur des personnages non réels. Sinon c'est du documentaire. Dans ta remarque Violette, j'imagine que tu veux dire que tu espères que la réalité ne reflète pas la fiction, voir la dépasse. Parce que c'est vrai parfois que ça arrive….
Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé (Groucho Marx)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres