Les aventures de Plumebleue

Les aventures de Plumebleue

La chapelle St- Antoine de Plouharnel (photo internet)

La chapelle St- Antoine de Plouharnel (photo internet)
La chapelle St- Antoine de Plouharnel (photo internet) :

 On retrouve aussi au pied de l'oratoire cette mystérieuse pierre hémisphérique. Ici c'est un lec'h. Un lec'h (ou lech) est un mégalithe celte de forme hémisphérique ou oblongue, trouvé principalement dans ou à l'entrée des cimetières. Les lec'h ont certainement une fonction sacrée funéraire à l'identique de nos pierres tombales. Beaucoup ont été christianisés. Il n'est pas impossible qu'un glissement de sens se soit fait au fil du temps avec les pierres à glissade ou écriantes. La littérature donne les deux sens à ces mystérieuses réalisations humaines vielles de plusieurs millénaires.





Commentaires

  • Merci. Je connaissais l'idée mais pas le nom. Il y en a aussi une je crois dans La Béroche...

    • Les pierres à glissade sont des pierres sur les quelles les jeunes femmes en mal d'amour ou d'enfants se faisaient glisser, cul nu. Les pierres écriantes, on se frotte le ventre dessus pour avoir un enfant dans l'année. Dans les deux cas on matérialise de cette manière les zone de la gestation chez des jeunes femmes On pensait à tors ou à raison qu'en stimulant ces zones, elles tomberaient enceintes plus facilement. Mais surtout, on attribuait un pouvoir magique à ces pierres. Il y a une pierre à glissade près d'Estavayez-le-Lac. ;)

      • Intéressante que cette explication des pierres rondes. Mais au fait c'est quoi des pierres à glissades ou écriantes?